A l’heure actuelle, une myriade de méthodes de contraception s’offre à la gent féminine. Chacune d’entre elles a ses avantages et ses inconvénients. Vous ne souhaitez pas encore tomber enceinte et êtes à la recherche d’un contraceptif, mais vous avez du mal à fixer votre choix. Afin de pouvoir être en mesure d’opter pour la méthode qui vous conviendra le plus, il faut que vous teniez d’abord compte de quelques éléments comme : votre horaire, vos habitudes au quotidien, votre état de santé, etc. Découvrez dans cet article des informations pouvant vous aider à fixer votre choix.

La pilule contraceptive : la méthode la plus connue et la plus utilisée

La pilule contraceptive fait partie des méthodes de contraception les plus fiables. C’est pour cela qu’elle figure parmi celles qui sont les plus plébiscitées des femmes du monde entier. Ce comprimé contient essentiellement des hormones ayant pour rôle de contrôler le cycle menstruel. Il s’agit de la progestérone et de l’œstrogène.

Pour un meilleur fonctionnement, il faut prendre la pilule au quotidien et à la même heure. Son taux d’efficacité est mesuré à 99,7%. Si vous décidez de prendre la pilule, vos règles seront alors moins abondantes, moins douloureuses, plus régulières, mais durent moins longtemps. Grâce aux hormones qu’elle contient, la pilule a le pouvoir de diminuer l’acné. Il en existe des micro-dosées pour éviter d’éventuels effets secondaires.

Pour vous en procurer, il est important de consulter votre médecin. Une prescription médicale est en effet indispensable. Par contre, pour arrêter d’en prendre, la visite chez votre médecin traitant n’est plus obligatoire, mais conseillé. Vous pouvez voir avec lui les effets de l’arrêt de la pilule sur votre corps et votre santé. Cela vous permet alors de prendre des précautions.

Le stérilet hormonal : un dispositif intra-utérin

Ce dispositif contraceptif s’insère au niveau de l’utérus. Il a pour rôle de libérer une hormone progestative, de manière graduelle. Le stérilet hormonal a une durée de vie entre 3 et 5 ans selon le modèle que vous avez choisi. Son efficacité est de 99,8%. L’avantage de choisir un stérilet est le fait qu’il ne vous demande pas une attention particulière au quotidien. Dès qu’il est retiré de votre utérus, vous pouvez rapidement tomber enceinte.

La consultation d’un médecin est fortement recommandée pour vous faire prescrire et pour la pose d’un stérilet hormonal. Seul un médecin peut aussi le retirer. Les femmes sont réticentes par rapport à la pose de ce dispositif du fait qu’il peut allonger la durée des menstruations et accentuer leur abondance. Certaines personnes disent qu’elles ressentent les fils du stérilet lors des relations sexuelles.

Le préservatif : pour une meilleure protection

En plus de vous protéger d’une grossesse non désirée, le préservatif est le seul dispositif de contraception qui vous protège aussi des MST et IST. Son efficacité en tant que moyen de contraception dépend essentiellement de sa bonne utilisation. Il faut savoir qu’il se peut qu’un préservatif glisse ou se déchire lors des actes sexuels.

Utilisez un nouveau condom pour chaque rapport sexuel. Mettre deux capotes à la fois ne sert à rien. Si jamais vous êtes allergique au latex, vous pouvez trouver des préservatifs sans latex. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien. Ce qui est bien avec ce moyen de contraception, c’est que vous pouvez vous en procurer, que ce soit en pharmacie, en grande surface ou encore auprès des sex-shops. Certaines associations et des centres de planning familial en distribuent même gratuitement.

Gardez-en au moins avec vous comme cela, vous pouvez toujours avoir un rapport sexuel protégé, que vous soyez à la maison, chez votre partenaire ou dans une chambre d’hôtel.