Sélectionner une page

Les métiers de la coiffure vous intéressent ? Voilà un milieu professionnel idéal pour un début de carrière ou dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Si autrefois, le métier de coiffeur ne nécessitait pas autant de connaissances, aujourd’hui, c’est un domaine des plus exigeants nécessitant des compétences et une spécialisation poussées afin de dispenser tous les soins esthétiques et hygiéniques de la chevelure et de ses capillaires. Vous l’aurez compris, devenir coiffeur nécessite de suivre différentes formations qui dépasse la simple mention complémentaire de type Cfa ou lycée professionnel ou brevet professionnel.

 

Les missions du coiffeur

La coiffure professionnelle implique des techniques pour le peu compliquées, notamment avec la tendance qui évolue constamment et l’apparition des outils de coiffure moderne. Le coiffeur est non seulement un styliste visagiste et un coloriste, mais aussi un professionnel qui saura déterminer le style de coiffure et la coupe adaptés à ses clients en terme de coiffage, de coloration et de produits capillaires. En bref, en terme d’esthétique générale. De même, les apprentis devront être en mesure de faire un traitement capillaire complet.

Les clients s’attendent à ce que ce professionnel de la coiffure leur propose une prestation de qualité, car la chevelure joue un rôle important dans la mise en beauté. Voilà pourquoi certains clients le laisse souvent décider de ce qui est mieux pour eux, ou bien s’attendent à ce qu’il leur conseille sur les meilleurs choix adaptés à la forme de leur visage.

 

Les études et formations à suivre

Etre coiffeur est à la portée de tous ceux qui possèdent un Cap. De nombreux centres ou même des lycées professionnels peuvent proposer une formation Cap. Ce diplôme se prépare en deux ans et peut être suivi en alternance ou à distance. Dans tous les cas, la formation doit comprendre des stages en entreprise pour permettre la pratique.

Ensuite, il existe le BP coiffure, qui est ouvert aux titulaires de Cap ayant déjà exercé le métier pendant deux ans ou bien aux salariés des salons de coiffure qui possèdent 5 années d’expérience. Cette formation dispense des connaissances en matière de gestion d’entreprise et de management. Voilà pourquoi les coiffeurs qui désirent ouvrir leur propre salon de coiffure doivent impérativement la suivre.

Si vous êtes titulaire d’un bac + 2, vous pouvez aussi préparer ces deux diplômes :

  • Le Brevet de Maîtrise ou BM coiffeur est accessible en formation initiale ou continue. A l’issue de cette formation de coiffure, le titulaire d’un BP coiffure se verra attribuer le titre de Maître Artisan. Il pourra alors non seulement créer sa propre entreprise de coiffure, mais aussi dispenser à son tour des formations.
  • Le BTS Métiers de la Coiffure : les coiffeurs titulaires d’un bac pro ou d’un BP coiffure peuvent le suivre en continu ou en apprentissage. Cette formation comprend des enseignements en gestion et management, en culture générale, en technologies et techniques professionnelles, en biologie adaptée et bien sûr en cosmétologie.

 

Les qualités d’un coiffeur professionnel

Pour de nombreuses femmes, se rendre chez le coiffeur est une routine beauté. C’est un moment privilégié entre passionnés de cheveux et de mise en beauté. En effet, si les gens investissent du temps et de l’argent chez une coiffeuse, c’est qu’ils espèrent être satisfaits à la sortie du salon. Pour cela, le professionnel doit non seulement leur proposer une prestation excellente, mais aussi faire en sorte de les fidéliser en misant sur une qualité de service incomparable.

De même, le coiffeur doit être un adepte de la coiffure et de tout ce qui tourne autour. Que le métier soit exercé par un homme ou une femme, il faut aimer coiffer les autres et être passionné par les cheveux tout simplement. C’est cette passion qui vous gardera motivé dans votre travail car si elle est absente, vous en aurez marre au bout de la 10è coiffure à réaliser.

Par ailleurs, comme le coiffeur sera amené à côtoyer les clients directement, il doit avoir un bon sens relationnel. C’est en échangeant avec ses clients et en faisant preuve d’écoute qu’il pourra aboutir à un résultat personnalisé. Enfin, une bonne condition physique est requise pour rester debout toute la journée.