Sélectionner une page

Découvre les bienfaits des champignons médicinaux avec 4 champignons à cuisiner facilement.

Le cordyceps

Le cordyceps est un champignon médicinal apprécié principalement pour son extraordinaire capacité à augmenter l’énergie et à réduire la fatigue. C’est une pièce maîtresse de la médecine traditionnelle chinoise depuis plus de 1 300 ans.

Considéré comme l’un des champignons cicatrisants les plus populaires, le cordyceps est surtout remarquable pour ses effets énergisants, grâce à ses bêta-glucanes. Ils fournissent de l’oxygène à l’organisme au niveau cellulaire. Ce qui non seulement diminue l’apparition des maladies, mais augmente également l’énergie et l’endurance. le Cordyceps augmente également de manière significative les niveaux d’adénosine triphosphate (ATP) dans le corps. L’ATP est la principale source d’énergie de l’organisme et est nécessaire à tous les processus cellulaires. Il peut également avoir un impact considérable sur les problèmes respiratoires, comme l’asthme ou la bronchite. Les propriétés anti-inflammatoires du Cordyceps lui permettent de contribuer à la circulation sanguine, à la santé générale du cœur et à la réduction du cholestérol.

bienfaits des champignons médicinaux

Le shiitake

Le shiitake est l’un des champignons les plus cultivés dans le monde, après le champignon de Paris. C’est le champignon médicinal le plus facilement accessible de la liste. Véritable délice de la cuisine asiatique depuis des siècles, le shiitake est devenu de plus en plus populaire dans la cuisine américaine. Délicieux lorsqu’il est utilisé frais ou séché. Sur le plan médicinal, le shiitake peut être pris en complément sous forme de capsules ou d’extraits.

Le shiitake contient sept des neuf acides aminés essentiels que le corps humain ne produit pas. Il contient également une foule d’enzymes essentielles. Comme d’autres champignons cicatrisants, le Shiitake a l’avantage d’être immunomodulateur. Il a un impact sur le système cardiovasculaire. En ce qui concerne le système immunitaire, un des polysaccharides du shiitakes est le lentinan, qui stimule et active les différentes variétés de globules blancs qui combattent les infections.

Le maitake

En japonais, maitake signifie  » champignon dansant « . La recherche de ces précieux champignons impliquait souvent de longues et pénibles escapades dans les montagnes et les forêts du Japon. Parmi les autres noms que l’on peut donner à ce super-aliment, on peut citer « Poule des bois ».

Comme beaucoup d’autres grands champignons médicinaux, le maitake possède de puissantes propriétés immunomodulatrices, en particulier grâce à ses polysaccharides de bêta-glucane. Dans un cas de diabète, si la glycémie est régulée et la résistance à l’insuline éliminée, il est possible que les fonctions rénales puissent être stabilisées et que tout dommage existant puisse être réparé grâce à ce champignon. C’est dingue, n’est-ce pas ? Si vous recherchez la saveur, ne cherchez pas plus loin que le maitake. En plus d’être l’un des champignons médicaux les plus recommandés, il contient également du l-glutamate, l’acide aminé responsable de ce goût « umami » souvent insaisissable.

La queue de dinde

Considéré comme l’un des meilleurs champignons médicinaux, la queue de dinde a mérité son nom en raison de sa forme en éventail qui ressemble à la queue de l’oiseau. Vous pouvez le trouver presque partout, poussant sur des arbres feuillus morts ou tombés, des souches ou des branches. C’est peut-être cette qualité qui a conduit à son utilisation dans la médecine traditionnelle chinoise.

Comme beaucoup d’autres champignons médicinaux, l’extrait de champignon de la queue de dinde est plein de polysaccharides et de triterpènes qui lui confèrent ses propriétés immunomodulatrices, Ils fournisses un soutien et une régulation immunitaire globale pour vous mettre sur la voie vers une meilleure santé.

La queue de dinde se reconnaît à sa forme en éventail ; elle pousse souvent en grappes étagées sur des feuillus morts ou tombés. Les bandes concentriques multicolores sont généralement de couleur brune, noire et rouge foncé, mais peuvent aussi être bleues et vertes. Contrairement à d’autres champignons médicinaux, la queue de dinde a une texture épaisse et cuirée, il est sans tige et présente de petits pores sur sa face inférieure plutôt que des branchies comme sur beaucoup d’autres champignons. Vous connaissez désormais tous les bienfaits des champignons.