Sélectionner une page

Vous souhaitez acheter un bien immobilier ? Savez-vous qu’il existe un mode d’achat qui se distingue des circuits classiques d’acquisition entre particuliers ? Il s’agit des enchères immobilières. Bien qu’il soit moins plébiscité que de faire appel à une agence immobilière, ce canal est toutefois un important avantage. Il permet en effet d’acheter un logement ou un terrain à un prix très réduit par rapport à celui du marché. Voici un article qui va vous aider à mieux comprendre ce concept.

Enchères immobilières et Licitor : présentation des concepts

Avant d’aller plus loin, il est important de préciser que la vente aux enchères immobilières est une vente accessible au public. Elle est essentiellement caractérisée par le fait d’attribuer un bien immobilier au plus offrant  des prétendants acheteurs.

Il existe deux types de ventes aux enchères :

  • ventes forcées : elles interviennent suite à une saisie ;
  • ventes volontaires : elles sont surtout pratiquées, soit par un tribunal, soit par les notaires, dans le cadre d’une procédure judiciaire.

Licitor n’est autre que le pilier des ventes immobilières, d’ordre judiciaire depuis plus d’une vingtaine d’années. Cette référence dans le domaine permet aux acquéreurs potentiels d’avoir accès aux différentes annonces de ventes aux enchères auprès de la barre des tribunaux de France. Toutes les informations relatives à ces annonces leur sont aussi accessibles :

  • description et adresse du bien à vendre ;
  • date et lieu d’adjudication ;
  • mise à prix ;
  • coordonnées de l’avocat qui suit le dossier.

Grâce à l’application Licitor, vous avez la possibilité de rentabiliser votre temps. Il vous suffit juste de préciser l’ensemble de vos critères de recherche et vous allez ainsi recevoir une alerte à chaque fois qu’un bien correspond à vos attentes.

Il vous est fortement recommandé de marquer les ventes que vous souhaitez suivre dans votre agenda Licitor. Notez-y les dates de visite, la date et le prix d’adjudication. Gratuite, l’application est accessible tant sur votre ordinateur que sur votre mobile.

ventes judiciaires licitor

Ce qu’il faut faire pour avoir une belle affaire en enchères immobilières

Trouvez d’abord les annonces

Généralement, les enchères sont publiées dans les pages des journaux d’annonces officielles. Toutefois, vous pouvez également en trouver sur Internet. Il existe en effet des sites web spécialisés. Ces plateformes référencent toutes les ventes aux enchères publiques en France, de manière intégrale. Gratuites, elles vous permettent de trouver d’intéressantes offres.

En passant par ces sites spécialisés, vous pouvez alors être informé de la vente du bien avant qu’elle n’ait lieu. En plus de cela, vous pouvez également prendre connaissance de différentes informations avant de prendre la décision de rejoindre la cour des enrichisseurs ou non.

licitor

Devenez enchérisseur

Il existe une large gamme de types de ventes aux enchères dans l’immobilier. Notez que les règles pour devenir un enchérisseur sont différentes d’un type de vente à un autre. Toutefois, leur point commun est le fait qu’il faut absolument prendre en compte, c’est la visite du bien à enchérir. Elle est publique et est effectuée à une date donnée par le juge s’il s’agit d’une vente judiciaire.

Un mandat écrit et signé est ensuite à remettre à l’avocat dans le cas où vous souhaitez enrichir suite à la visite du bien. Ce document doit indiquer le montant qu’il ne faut pas dépasser. Il est accompagné d’un chèque de consignation. Le montant de celui-ci est de 10% de l’enchère limite et des frais de procédure au maximum. Ceux-ci sont à verser avant que l’audience de vente débute.

Devenez propriétaire

Bien que vous soyez le dernier adjudicataire lors d’une vente aux enchères immobilières, cela ne fait pas de vous le propriétaire. Il faut encore attendre dix jours, car durant ce laps de temps, il se peut que d’autres personnes surenchérissent sur votre offre.

Même s’il n’y a pas de conditions suspensives pour ce qui est du paiement, le solde du prix de vente doit tout de même être versé dans les deux mois qui suivent l’adjudication définitive.

A titre d’information, notez que la mise à prix d’un bien saisi pour pouvoir rembourser une créance, correspond à la valeur de la dette. Cependant, dans les autres cas, elle peut être évaluée à environ 20 à 30% moins cher que le prix du bien. C’est pourquoi ce type d’acquisition permet de réaliser d’importantes économies.