Sélectionner une page

L’art corporel du tatouage se pratique depuis des milliers d’années. Pendant de nombreuses années, le tatouage était utilisé comme signe de ralliement de certains groupes d’individus : les marins, les motards ou encore les détenus. Mais la perception de cet art a évolué pour devenir une expression artistique et les femmes y ont aussi pris goût.

Les différents styles de tatouage

Qui ne s’est jamais essayé au tatouage éphémère pour voir l’effet de ce faux tatouage sur son avant-bras ou son poignet ? Qu’il soit plutôt discret ou voyant, se faire tatouer est une décision qui ne devrait jamais être prise à la légère en raison du caractère plus ou moins définitif de cette opération.

Et pour les mêmes raisons, le choix du dessin adopté devrait donc être minutieusement choisi.

Il existe différents styles de tatouage :

  • old school qui se caractérise par des lignes épaisses. Son apparition remonte aux années 1920 ;
  • tribal qui se distingue par ses lignes courbes épaisses avec des aplats de noir. Ce style s’inspire des tatouages primitifs comme le moko maori ou le tatau polynésien ;
  • néo-traditionnel qui est une modernisation du style old school avec des ombrages et des couleurs plus prononcés ;
  • asiatique inspiré de l’art asiatique, ce style serait particulièrement prisé des Yakuza ;
  • biomécanique qui incorpore des mélanges de motifs organiques, biologiques et mécaniques.

Nous n’avons évidemment pas une liste exhaustive des styles que l’on peut retrouver mais ceux-ci ont eu leur période de notoriété.

tatouage femme

D’ailleurs on dit souvent que le plus dur est d’oser sauter le pas du premier tatouage. Ceux qui s’y sont essayés et qui ont plus ou moins bien supporté les picotements des aiguilles ne s’arrêtent généralement pas là. Pour ce qui est du temps de cicatrisation de la peau dépendra par ailleurs de la taille du tatoo, mais cette durée variera de 3 à 5 semaines.

Assumer la passion tatouage quand on est une femme

Et parce que l’art du tatouage n’est plus réservé aux hommes, les femmes aussi s’y sont petit à petit intéressées. En commençant par des motifs de tatouage discrets – comme le symbole de l’infini, lettrage, etc. – sur des parties du corps peu visibles – comme le bas du dos, l’intérieur du poignet, la cheville, les cotes ou encore sous la poitrine.

Qu’il soit minimaliste, coloré ou en noir et blanc, les femmes ont longtemps privilégié les petits tatouages girly  par crainte de nuire à leur image de féminité. Et pourtant les codes ont changé, un beau tatouage féminin n’est plus forcément à motif floral style fleur de cerisier ou tatouage papillon, en mandala ou un tatouage plume.

Faire un tatouage imposant n’est donc plus réservé aux hommes. Et malgré les normes, un tatouage femme peut recouvrir partiellement ou intégralement le corps. Et une femme peut exhiber fièrement ses nombreux tatouages.

Un tatouage peut être assimilé à une forme de communication aussi bien pour les femmes que pour les hommes. Chacunes de ces traces d’encre ont donc un sens.

Une symbolique forte à graver sur le corps

femme tatouéUn tatouage est également un moyen d’expression fort.

Si certains sont réalisés principalement pour leurs esthétiques, d’autres en revanche ont des significations importantes pour celles qui les portent.

Un tatouage femme peut ainsi être réalisé suite à un cancer du sein avec une ablation d’une partie ou totalité du sein. Cette opération laissant des cicatrices, la reconstruction du téton est désormais possible avec le tatouage 3D.

Pour d’autres femmes, comme les mamans, l’idée de tatouage est souvent liée à leur progéniture. Elle se fait tatouer la date de leur naissance ou leur prénom.

A l’image de votre personnalité, un tatoo n’est donc jamais vraiment dénué de sens. Il est toutefois recommandé de confier sa peau à un tatoueur professionnel dans un salon de tatouage respectant toutes les normes d’hygiène pour s’éviter de mauvaises surprises.