Allergie au soleil : 5 symptômes à reconnaitre !

Des démangeaisons, une éruption cutanée ou encore des sensations de piqûres au contact du soleil ? Il pourrait s’agir d’une réaction allergique au soleil ! Eh oui, l’allergie au soleil existe bel et bien et peut toucher une catégorie de personnes ayant une hypersensibilité cutanée. Avec l’été qui approche, ce léger désagrément pourrait vous gâcher les vacances. Comment savoir si l’on est allergique au soleil ? Quels sont les symptômes d’une allergie au soleil ? Quels sont les traitements adaptés et les facteurs de risques ? Voici tout ce que vous devez savoir à ce propos.

Qu’est-ce qu’une allergie au soleil ?

Une allergie au soleil est une manifestation cutanée qui apparaît le plus souvent suite à une réaction du système immunitaire contre les rayons ultraviolets ou rayons UV. Il existe tout à fait des médicaments préventifs permettant d’éviter ce genre de réaction, tels que les caroténoïdes, les acides para amino-benzoiques, les vitamines PP ou encore un traitement antihistaminique. Certains médecins préconisent l’application de pommades corticoïdes dès l’apparition des éruptions cutanées.

Comment savoir si on est allergique au soleil ?

Une allergie au soleil se manifeste le plus souvent par l’apparition de petits boutons rouges, qui s’accompagnent de démangeaisons suite à une exposition au soleil. Ces réactions allergiques peuvent s’aggraver selon les cas. On peut distinguer trois formes d’allergies à l’exposition solaire :

Allergie au soleil

La lucite estivale bénigne ou la lucite polymorphe

C’est la forme la plus bénigne et la moins dangereuse chez une personne.

L’urticaire solaire

Cette forme est déclenchée par une photosensibilité touchant en majorité les femmes entre 20 et 40 ans. Bien qu’elle soit rare, l’urticaire est caractérisée par un gonflement de la peau, accompagné de démangeaisons sévères au niveau du cou, des bras et des pieds.

La photosensibilisation chimique

Le problème se déclenche suite à un mauvais assemblage des rayons solaires et la prise d’un produit chimique, tel qu’un médicament ou des compléments alimentaires spécifiques. Ce sont des médicaments photosensibilisants, entraînant un changement de la couleur et de l’aspect de la peau.

Quels sont les symptômes d’une allergie au soleil ?

Les symptômes de l’allergie solaire varient en fonction de l’intensité et de la rapidité de la réaction.

Rougeurs

Des rougeurs peuvent apparaître quelques minutes ou quelques heures après un coup de soleil. On peut souvent les constater au niveau de l’avant-bras, du décolleté, des mains, des jambes, des épaules ou autres, bref toutes les zones exposées au coup de soleil.

Démangeaisons ou douleurs

Lorsque les tâches rouges commencent à apparaître, les peaux sensibles peuvent ressentir des sensations d’irritation plus ou moins intenses selon le cas, suite à une exposition aux rayons solaires.

De minuscules bosses se transformant en plaques surélevées

Les gonflements qui apparaissent peuvent se transformer rapidement en plaques surélevées pendant les heures les plus chaudes.

Détartrage, formation de croute ou saignement

Les muqueuses formées se transforment par la suite en une croute qui peut saigner et provoquer des douleurs intenses.

Ampoule ou urticaire

Le rayonnement solaire peut provoquer des ampoules ou un eczéma atopique sur la surface de la peau.

Comment traiter l’allergie au soleil ?

Selon les dermatologues, le traitement préventif le plus efficace consiste à utiliser une crème solaire, assurant une protection solaire pour la peau. Déjà évoqués un peu plus tôt, les médicaments suivants sont les plus prescrits par les médecins :

  • Les médicaments caroténoïdes, à prendre une à deux semaines avant l’apparition des premiers rayons de soleil, à acheter chez un pharmacien ;
  • L’acide para amino-benzoique, pour les formes bénignes, à prendre deux semaines avant l’exposition au soleil ;
  • Les antipaludéens, une cure médicamenteuse devant débuter 7 jours avant les rayons solaires ;
  • Les antihistaminiques, en guise de traitement préventif et curatif à la fois.

Outre les traitements médicamenteux, n’oubliez pas de protéger les parties les plus sensibles de votre corps en portant des vêtements qui protègent le bras et le décolleté.

Le port de chapeau à large bord peut aider. Mais surtout, appliquez de la crème solaire pour les jambes et les pieds, avec un indice 50 au minimum pour les enfants et les peaux claires.

crème pour Allergie au soleil

Quels sont les facteurs de risques d’une allergie au soleil ?

Les personnes les plus exposées aux allergies solaires sont : les personnes à la peau claire, les personnes âgées, les femmes avec un facteur de risque plus important que les hommes, les enfants, les femmes enceintes.

Il est à préciser que pour d’autres personnes, les symptômes de l’allergie au soleil ne sont pas purement extérieurs. Les plus graves peuvent entraîner un malaise, des maux de tête, une augmentation du rythme cardiaque ou encore une hypotension.

En cas de problème, consultez immédiatement un médecin ou un dermatologue. Le professionnel sera en mesure de vous prescrire un traitement adapté.