Comment inverser la perte de cheveux ?

 

 

Vous aimeriez que vos cheveux soient aussi épais que lorsque vous étiez adolescent ? 2 personnes sur 3 aimeraient retrouver leur chevelure d’antan ! La bonne nouvelle : les experts affirment que vous pouvez revenir en arrière, et troquer vos mèches fines contre une chevelure plus saine et plus luxuriante. 

 

Voici comment :

 

1. Des cheveux épars partout ? Donnez un léger coup de booster ! 

 

« Tirez » doucement sur vos cheveux pendant quatre minutes par jour et vos mèches pourraient paraître sensiblement plus épaisses en quatre mois, rapportent des chercheurs japonais. Tirez sur votre cuir chevelu activerait des gènes qui encouragent la croissance de mèches de cheveux plus fortes et moins cassantes, explique le coauteur de l’étude, le docteur Taro Koyama.

 

2. Vous vous dégarnissez sur le dessus ? Grignotez des graines de citrouille.

 

Si votre raie s’élargit, c’est la faute à la DHT, une forme de testostérone qui endommage les follicules, souvent sur le dessus de la tête. Heureusement, une étude coréenne suggère que le fait de grignoter 2 tasses et demie de graines de citrouille par semaine peut stopper cette perte de cheveux. De plus, la consommation de graines de citrouille provoquerait une augmentation de 15 % de la croissance de nouveaux cheveux. C’est parce que ces graines contiennent du zinc et du cuivre, des minéraux essentiels à la croissance des cheveux, en plus d’enrober les follicules pour que la DHT ne puisse pas s’y accrocher.

Faites également un massage à l’huile d’émeu. Riche en acides gras, elle calme le cuir chevelu pour que les follicules produisent des cheveux plus épais. Une étude a révélé que l’huile d’émeu stimulait la croissance de 80 % des follicules dormants ! Massez, laissez reposer 20 minutes puis rincez, le tour est joué.

 

3. Cuir chevelu qui démange ?  

 

Les chapeaux emprisonnent la chaleur, offrant un terrain propice aux levures responsables des pellicules qui entraînent des démangeaisons et la perte de cheveux. Cependant, des recherches montrent que l’utilisation d’un shampooing infusé avec de la piroctone olamine deux fois par semaine peut diminuer les pellicules de 87 %. De plus, ce type de shampoing réduit la perte de cheveux de 17 % et augmente le diamètre des cheveux de 8 % ! 

Essayez-le : se shampooing antipelliculaire Dove DermaCare Scalp.

 

4. Cheveux ternes ? Essayez l’huile de poisson. 

 

La prise quotidienne de 2 000 mg à 2 400 mg d’huile de poisson stoppe la chute des cheveux pour 89 % des femmes étudiées, et aide 86 % d’entre elles à avoir des cheveux sensiblement plus épais, plus brillants en six mois. C’est ce que disent les chercheurs français, qui affirment que les acides gras oméga-3 de l’huile de poisson stimulent le flux sanguin riche en nutriments vers les tissus du cuir chevelu et favorisent la croissance des follicules pileux. 

Remarque : consultez votre médecin avant de prendre des compléments alimentaires.

 

5. Allez-y et prenez du « temps pour vous ». 

 

Les hormones de stress vieillissent prématurément les follicules, triplant la perte de cheveux pendant les périodes agitées. Il est donc primordial de prendre 30 minutes par jour pour destresser. Des études le prouvent et conseillent de prendre un bain chaud par exemple. Selon des chercheurs belges, rester zen relance la croissance des cheveux chez 57 % des femmes étudiées.