Sélectionner une page

Discipline récente des sports nautiques, le kite-surf est apprécié de plusieurs personnes. Apprendre le kitesurf se fait en quelques jours seulement, grâce à des moniteurs diplômés. Si les conditions météo sont réunies, les cours et stages ne peuvent que bien se passer. A vous la Presqu’île de Quiberon, La-Baule, Oléron ou encore l’île de ré !

L’importance d’un stage kitesurf

A première vue, le kite surf paraît assez simple. Pourtant, pour une pratique autonome et en toute sécurité, il faut avoir de solides connaissances. Il faut par exemple :

  • Maîtriser son équilibre, la barre et les vents ;
  • Observer son environnement ;
  • Evaluer les risques ;
  • Choisir le meilleur plan d’eau ;
  • Utiliser les meilleures protections ;
  • Apprendre les procédures d’auto-sauvetage.

Bien que ce ne soit pas conseillé, un stage ou des cours particuliers sont indispensables tout débutant, afin d’éviter tout accident et pour se familiariser avec la pratique. Aussi, vous aurez la possibilité de mieux cerner chaque étape de la pratique, de la pose des équipements, à la nage tractée ou encore la remontée aux vents. Grâce à des moniteurs certifiés, vous pouvez en effet bénéficier d’un enseignement à la hauteur de vos attentes.

La durée d’un stage de kitesurf

Rien qu’en France, on compte plusieurs écoles de kite surf et plusieurs propositions de stages. Il est impératif qu’elles soient agréées FFVL.

Seules la motivation et l’habilité ne suffisent pas pour apprendre à remonter au vent ou décoller son aile. Il faut respecter une durée de stage decouverte kitesurf de 4 à 5 jours, à raison de 3 à 4 h par session. Comme les sessions sont intenses, les pratiquants doivent prendre le temps de se reposer.

Piloter l’aile

Les débutants vont passer le 1er jour sur la plage. Cela permet de se perfectionner avec le spot et de questionner le moniteur sur le déroulement du stage.

On y fera une initiation au pilotage, en commençant par un cerf-volant de traction. Dans certaines écoles, vous allez apprendre une session de nage tractée, sans planche pour ressentir les premières sensations fortes de ce sport de glisse !

Les manœuvres de sécurité

Pour acquérir en autonomie, il faut connaître les règles de sécurité. Il est impératif de :

  • Apprendre à se déplacer dans l’eau ;
  • Revenir au bord ;
  • Récupérer sa planche.

Durant ce 2nd jour, on apprendra la nage tractée et on consolidera le pilotage de la voile. Cette deuxième étape vous rapprochera un peu plus de votre objectif de faire du kitesurf en toute indépendance.

Le water-start

Lors de la fin de la 2ème journée et en entamant le 3ème jour, vous pouvez enfin apprécier les sensations uniques que de naviguer avec son aile et de se mettre debout sur sa planche. C’est ce que l’on appelle le water start. Généralement, on commencera dans un lagon ou une eau peu profonde, muni de son harnais de sécurité !

Devenir indépendant

Durant les derniers jours du stage de kitesurf, vous allez consolider vos bases et surtout progresser selon votre propre rythme. Vous pouvez tirer vos premiers bords ou encore améliorer votre water start, tout dépendra de votre niveau. Puis, une fois tout cela acquis, vous pouvez vous évader sur l’eau et ressentir les joies et les plaisirs de la glisse. Pour les plus téméraires, c’est l’occasion de tester les premiers sauts et les remontées au vent !

Ce qu’il faut savoir avant de débuter des cours de kitesurf

Généralement, les prix mentionnés incluent la location de matériel, ou le logement. Par contre, ils n’intègrent pas l’assurance, demandée par les moniteurs durant la durée du stage.

Aussi, une école de kitesurf, applique des tarifs spéciaux pour les cours particuliers.

Enfin, la meilleure période pour une pratique en toute sécurité, s’étale d’avril à septembre. Vous profiterez des meilleures conditions pour vous perfectionner et pour progresser rapidement.

Dans tous les cas, sachez que trois éléments vont déterminer le prix d’un stage de kitesurf :

  • L’emplacement géographique de l’école ;
  • Le nombre de pratiquants par moniteur ;
  • La période choisie pour apprendre le kite surf.