Sélectionner une page

« La sophrologie, une méthode d’auto-assistance populaire en Europe continentale, combine de manière unique la science occidentale et la sagesse orientale pour vous aider à gérer le stress, à mieux dormir et à découvrir la vie consciente ».

En effet, la sophrologie combine les pratiques orientales traditionnelles (telles que le yoga et la méditation) avec les techniques modernes de gestion du stress souvent utilisées par les psychologues cliniques dans le traitement des troubles anxieux (tels que les scanners corporels, les visualisations, les techniques de respiration et autres exercices de relaxation). Pour d’autres informations, lisez cet article.

Quels sont les avantages de la sophrologie ?

La sophrologie a été utilisée comme un outil pour aider les gens à se détendre, en particulier ceux qui sont aux prises avec des problèmes de santé mentale, comme le stress et l’anxiété.

Cependant, elle n’est pas limitée aux personnes souffrant de problèmes de santé mentale. La sophrologie a également été introduite dans l’éducation (où les élèves et les étudiants peuvent apprendre les bases de la relaxation pour les aider à mieux faire face aux pressions scolaires et autres), dans le monde des affaires (comme outil de gestion du stress et pour aider à prévenir l’épuisement professionnel) et dans le sport (pour améliorer les performances sportives).

En fait, la sophrologie est pratiquée par l’équipe de rugby française. En Suisse, la sophrologie est souvent utilisée pour traiter les troubles du sommeil, ainsi que pour aider les personnes à gérer leur anxiété avant de subir une opération ou d’accoucher (préparation à la naissance).

Les origines de la sophrologie

La sophrologie existe depuis 60 ans. Elle a été fondée en Occident (en Espagne plus précisément) en 1960 par un médecin, le neuropsychiatre Alfonso Caycedo. Après avoir étudié la médecine à l’université de Madrid, le Colombien d’origine Caycedo s’est ensuite spécialisé en psychiatrie et en neurologie, avant de devenir professeur de psychiatrie à l’université de Barcelone.

Au cours de sa vie relativement courte, la sophrologie s’est étendue de l’Espagne à d’autres pays européens, notamment la France et la Suisse, et est arrivée assez récemment au Royaume-Uni également, ce qui explique peut-être pourquoi il n’est pas entièrement faux de considérer la sophrologie comme une nouvelle forme de conscience.

Sophrologie vs pleine conscience et méditation

Par rapport à la pleine conscience et à la méditation, la sophrologie a une portée plus large, du moins en ce qui concerne les techniques utilisées. D’une part, elle intègre des techniques et des compétences de gestion du stress fondées sur la psychologie.

D’autre part, l’accent n’est pas seulement mis sur l’esprit, mais aussi sur le corps. En fait, de nombreuses techniques utilisées sont physiques et impliquent des mouvements. Il peut donc être préférable à la pleine conscience ou à la méditation, surtout pour ceux qui ont du mal à se concentrer et à rester immobiles.

Cela dit, la sophrologie n’est ni radicalement différente ni révolutionnaire, et ses avantages sont plus ou moins les mêmes que ceux de la pleine conscience. Certaines de ces techniques font souvent partie de la routine du yoga. En fait, la sophrologie semble combler le fossé entre le yoga (une pratique essentiellement physique) avec la pleine conscience et la méditation (des pratiques essentiellement mentales).

Dernières réflexions

En conclusion, en incorporant différentes techniques et compétences qui peuvent toutes contribuer à la réduction du stress et à l’amélioration du bien-être mental, la sophrologie fournit une boîte à outils pour aider les gens à optimiser leur bien-être mental et, en fin de compte, à améliorer leur vie quotidienne.